Somewhere over the rainbow.

Bande son conseillée pour lire cet article : cliquez .

Mardi 3 Mai, aéroport de Vancouver : on quitte Geo après cette semaine fabuleuse à ses côtés, et on doit avouer que l’on n’a pas vraiment envie de le laisser ! Une fois les sacs enregistrés et la paperasse faite on passe un poste de douane pour rentrer aux USA (alors qu’on est encore dans l’aéroport Canadien). On croise les doigts, il paraît qu’ils ne sont pas commodes à la douane les Américains et on ne veut pas louper notre dernière semaine de vacances… Finalement ça passe comme une lettre à la poste, sauf pour Mel qui a eu du mal à convaincre le Monsieur qu’elle était simplement en vacances et qu’elle rentrait en France dans 1 semaine… Il faut avouer qu’elle n’avait pas vraiment réussi sa photo pour les papiers officiels…

Au beau milieu du Pacifique nord, Hawaii est un archipel polynésien qui compte 8 îles et une centaine d’îlots. Six d’entre elles se visitent, les autres étant privées ou inhabitées. Nous allons passer une semaine sur l’ile d’Oahu, la terre natale de Barack Obama.

On arrive à Hawaii un peu déçus car personne ne nous a mis un joli tampon sur notre passeport et on ne nous a même pas remis de Lei (collier de fleurs), tout fout le camp ! Du coup une fois dans notre chambre d’hôtel on appelle Dominos Pizza (les seuls encore ouvert à cette heure-là) et on se fait livrer une pizza Hawaïenne, et toc !

Pour notre premier jour sur place on se lève sous un grand soleil, on récupère notre gros 4X4 de location (merci Arnaud et ta carte de membre pour la location d’une semaine gratuite) et on prend la direction de Pearl Harbor.

« Le port des perles » doit son nom à la tradition de pêche à la perle dans ses eaux. En échange de la levée des barrières douanières sur le sucre hawaiien, les Etats- Unis obtiennent le droit de disposer de la baie dès 1887. A partir de 1906 – date de l’annexion de Hawaii par les Etats-Unis – ils commencent à y construire ce qui va devenir leur base militaire stratégique dans le Pacifique.

Le 7 décembre 1941, une attaque japonaise surprise est lancée contre la base navale américaine de Pearl Harbor, située sur l’île d’Oahu. Résultat : 2 403 morts et 1 178 blessés du côté des Américains. Un véritable choc aux Etats-Unis qui entraîne l’entrée des Américains dans la Seconde Guerre mondiale. Le bateau USS Arizona gît désormais à 12 m de fond dans la baie, avec 1 177 hommes à l’intérieur de l’épave.

Un voyage à Hawaii ne serait être complet sans la visite de Pearl Harbor. Certes, c’est un mémorial et c’est une visite solennelle que l’on n’a pas forcément envie de faire quand on est sous les cocotiers, à deux pas d’une plage idyllique, mais pour nous il était important d’y aller quand même. Cet épisode de l’Histoire américaine fut un tournant dans l’Histoire du monde, il a provoqué l’entrée des Etats-Unis dans la Seconde Guerre mondiale ; un pays qui a joué par la suite un rôle fondamental dans la résolution du conflit et qui a libéré la France.

Après ce moment de « mémoire » nous décidons d’attaquer la partie fun des vacances, en route pour la plage ! Sauf qu’une fois sur place il se met à pleuvoir des trombes, la loose. Pas de quoi nous démotiver, on se paye un verre sur la célèbre plage de Waikiki Beach et on se commande dans un food truck nos premières crevettes à l’ail, que l’on dégustera dans la voiture. Bon, on avait rêvé mieux comme premier jour… On met cap sur la côte Est pour aller déposer nos affaires dans le logement que l’on loue pour 2 jours et on part ensuite visiter le temple japonais de Byodo In.

Construit en 1968 pour célébrer le centenaire de l’arrivée des premiers immigrants japonais à Hawaii, le Byodo In est en réalité la parfaite réplique d’un temple nippon situé près de Kyoto. C’est un magnifique édifice rouge, entouré d’un lac en pleine nature. A l’intérieur, on peut voir également un beau bouddha de 3 mètres. Le gong du temple est relativement impressionnant, il pèse trois tonnes ! Il porterait bonheur à ceux qui le font résonner. Après avoir allumé un encens, Mel et Androu ont sorti les muscles pour le faire sonner en implorant Bouddha de bien vouloir nous ramener le soleil !

Un peu désemparés par la météo on décide ensuite de partir pour Honolulu et de s’y balader tranquillement jusqu’au dîner. On découvre la « capitale » de l’île le long de la promenade côtière envahie par des grands buildings, rien de bien charmant.

Le lendemain, à croire que Bouddha nous a entendu, il fait un temps magnifique, on part donc de bonne heure pour pouvoir faire un maximum de choses.

Premier arrêt aux Manoa Falls, nous partons pour une courte randonnée sympathique dans la jungle et pour finir dans un joli jardin botanique où nous avons découvert un tas de fleurs tropicales et d’oiseaux colorés.

Le second stop est la randonnée de Diamond Head, le point de vue le plus célèbre ici puisque nous arrivons au sommet d’un cratère et que l’on aperçoit toute la baie d’Honolulu.

Après avoir bien transpiré nous n’avons qu’une chose en tête : se baigner ! Il faut d’abord trouver la plage propice à la baignade car ici certaines sont réservées au surf du fait des grosses vagues. Comme on passe devant un snack on se commande (encore) des crevettes à l’ail et du poulet au miel pour pique-niquer et on déniche une plage sublime quasi déserte. Voilà, c’est ça le Hawaï que l’on s’imaginait ! L’après-midi se termine donc dans l’eau et sur la plage à faire bronzette. On se dirige ensuite vers Honolulu pour assister à un spectacle gratuit de Hula (danse traditionnelle) accompagné de ukulele.

Le jour suivant nous changeons de logement, cette fois nous allons rester 4 jours dans le nord de l’île, un secteur qui est moins urbanisé et plus typique. Après un petit déjeuner très copieux à base de pancakes dégoulinants de sauce à la noix de macadamia, on monte en voiture (Simone), on longe la côte sur la Kamehameha Road et on s’arrête au gré des activités à faire tout le long.

Nous visitons d’abord le Kualoa Ranch. Un ranch de 1 600 ha, où les paniolos (cow-boys hawaiiens) faisaient de l’élevage au XIXe siècle. Avec le développement du tourisme, ils se sont reconvertis dans d’autres activités et organisent de nombreuses excursions. Nous embarquons dans un vieux bus scolaire pour le  « Movie Tour » qui fait visiter les sites de tournages célèbres filmés au ranch : Jurassic Park, Lost, Godzilla, etc. et qui traverse un parc qui offre des paysages vierges et montagneux sublimes.

Nous choisissons ensuite de faire une randonnée dans la jungle, le Nakao Trail.  D’après le guide aucune difficulté particulière si ce n’est de faire attention à la boue, on part donc en mode touriste : Androu choisit même de rester en robe mais chausse quand même des baskets. Le temps se couvre au début du parcours, on essaye d’éviter de salir nos baskets puis finalement on abandonne et on s’enfonce littéralement dans la boue, la pluie se met à tomber de plus en plus fort, Seb fait une chute mémorable, c’est le déluge et on en est qu’à la moitié du parcours, on doit ensuite traverser 2 torrents ! Malgré les mauvaises conditions on a franchement adoré cette randonnée. On part tout sales vers notre logement pour prendre possession des lieux et on est vraiment enchantés par cette maison. Finalement Hawaii nous réserve de sacrés surprises puisqu’il fait de nouveau un grand soleil, on peut finir la journée à la plage juste en bas de la rue. Point de barbecue pour le dîner par contre, la pluie est revenue et c’est notre chef Seb qui n’est pas content !

Le samedi on s’accorde un jour de « repos forcé » puisque le soleil n’est pas de la partie, on choisit de se balader dans le village voisin de Haleiwa. Finalement nous nous sommes occupés toute la journée dans les magasins, à regarder des spectacles de Hula, à manger de la glace ou des spécialités brésiliennes…

Le lendemain comme il ne fait toujours pas beau de notre côté de l’ile nous partons pour le sud à Pokai Bay où on passe une journée tranquille au bord de l’eau. En regagnant le nord de l’ile nous avons croisé une grosse tortue sur la plage et d’autres qui s’amusaient dans les vagues, mais on n’a malheureusement pas réussi à immortaliser le moment. La fin de journée se termine par un petit apéro sur la plage car le soleil est revenu, ce qui donne l’occasion aux garçons de jouer au frisbee !

Le jour suivant toujours pas de ciel bleu dans le nord, on prend de nouveau la direction du sud et on va à Waikiki beach pour prendre un cours de surf, un grand moment pour nous tous… de gloire ou pas ! Franchement on a tellement rigolé de se voir sur des surfs, à galérer pour aller chercher la vague. Pour le suspense on vous dira juste qu’une personne par couple s’est distinguée par son aptitude à négocier les vagues, et l’autre beaucoup moins ! Ce qui est dommage c’est que nous n’avons aucune photo de cette activité car il nous en aurait couté 50 dollars par personne, dégoutés …

Après ce bon moment nous partons pour un court quart d’heure de snorkeling à Hanauma Bay avant que les sauveteurs ne nous mettent dehors, la plage fermant à 18h.

Alors comment finir au mieux une journée déjà au top ? Par un barbecue de Seb bien évidemment !

Et voilà, nous arrivons à notre dernier jour au paradis, comme notre vol est tôt le lendemain matin nous quittons notre super logement pour une chambre d’hôtel proche de l’aéroport et nous passons donc la journée à peaufiner notre bronzage et à l’achat des derniers souvenirs.

Eau turquoise, sable blanc, cocotiers, ukulélé, colliers de fleurs, climat (presque) exceptionnel, etc… Comment ne pas trouver son bonheur dans cette destination aussi sublime ? L’ile d’Oahu est la plus populaire et la plus connue, elle offre la folie urbaine de la très américaine Honolulu mais aussi la douceur de vivre de Haleiwa, capitale des surfeurs. Grâce à sa diversité et la gentillesse de ses habitants, Hawaii est une vraie destination de rêve et nous aimerions vraiment pouvoir y revenir pour découvrir les autres iles.

Apres cette semaine de vacances nous avons du mal à réaliser que notre aventure si fabuleuse s’achève déjà… Il y avait pire comme destination et comme copains pour finir avec nous !

 

Les derniers petits plus :

– Avez-vous déjà vu Seb dans la caméra de la vidéo de recul de notre voiture ? Maintenant oui !20160506_123507_HDR

– Même sur le logo des wc, le bonhomme porte une chemise hawaïenne.IMG_4003

– A part chez Dominos Pizza, pas la moindre trace de pizza hawaïenne sur l’île. On nous aurait menti ? Figurez-vous qu’en fait cette pizza a été inventée par un Grec au Canada (ça commence mal déjà), et elle s’appelle Hawaïenne simplement car il y a de l’ananas dessus ! Ami pizzaiolo voyageur, ça peut être un filon à prendre…

– Les boulets en vacances ça donne quoi ? Seb et sa chute mythique durant la randonnée boueuse, Androu qui perd un masque de plongée dans l’océan ou qui veut regarder à travers la vitre alors qu’elle est fermée, Arnaud qui veut allumer avec un briquet une bougie électrique et qui met donc le feu au bougeoir, et Mel qui a acheté un guide de voyage que l’on ne vous recommande pas vraiment : Ulysse, ou les vacances de Jean Michel Apeuprès …

– Qui veut des kilos en trop ?!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s